Kyrian est vendu...

Publié le par Thala

Hé oui cette fois c'est fait, notre petit Kyrian est vendu !

Heureusement il n'est pas parti bien loin de chez nous puisqu'il est resté dans l'Aude dans les environs de Narbonne, donc entre chez Grégory et chez moi, ce qui nous sera bien commode pour lui rendre de petites visites de temps en temps.

Nous sommes d'autant plus contents que sa nouvelle maman, Aurélie, est déjà propriétaire d'un autre pur-sang arabe entier pur polonais Poétic, fils de ma première jument Poéta mais non né chez nous !
Les deux lascars s'entendent à merveille, c'est génial !
Bien sûr le voir partir nous a serré le coeur mais c'est ainsi, et surtout nous sommes certains des meilleurs soins qui lui seront apportés par sa nouvelle maman.
Nous souhaitons donc une trés longue route à ce trio ainsi qu'à toute leur famille... il semblerait que Monsieur aussi soit sous le charme !

Bien sûr nous aurons des nouvelles et des photos à vous montrer régulièrement puisque nous comptons bien toutes les deux rester en relation pour le plus grand bonheur de tout le monde. 

   

Publié dans poulains

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Pascale 03/02/2009 19:48

J'imagine que lorsqu'on fait naître, on ne peut pas tout garder, surtout les mâles. Si on garde tout, j'imagine encore que doit arriver un moment où on ne peut plus faire avancer l'élevage (au niveau de la place, bien entendu, mais aussi des lignées)...

Thala 04/02/2009 23:25


Hé oui... c'est bien le(s) problème(s) même quand on élève que nous par pure passion, à un moment donné on se retrouve devant le difficile (en ce qui me concerne) dilemne de la vente. Pour nous ce
n'est pas un but mais à un moment donné une obligation...
Bien sûr pour des raisons de place, mais aussi car plus on a de chevaux moins on peut s'occuper d'eux individuellement ce qui nous pousse aussi à nous séparer de ceux arrivés (comme Kyrian) en
âge de partager de belles choses avec un cavalier ou du moins un complice.
Ensuite comme vous l'avez dit, on ne peut travailler en vase clos si on veut progresser.
Quand on a un étalon, autant il est facile (et dans ma logique de continuité toujours !) de garder des filles pour travailler ensuite avec du sang extérieur, autant il est difficile de garder des
mâles dans des petites structures comme la notre.
C'est pourquoi nous faisons peu naître (pas plus de 2 poulains en même temps) et souvent une année sur deux, afin de ne pas être surchargés et de pouvoir prendre le temps de choisir la bonne
personne pour ceux que nous ne pouvons pas garder.
Je pense toutefois faire le maximum pour garder notre dernier petit mâle Kharysm (plein frère de Kyrian) auquel je suis partculièrement attaché, qui représente tout ce que j'aime et qui est en
plus pour l'instant le seul produit de notre "Nouchette" à la maison depuis la vente de son frère... à moins que je trouve un partenaire dans le même état d'esprit que moi ( c'est pas gagné !)